Kosyuen Paris

Salon de thé japonais

Le Kosyuen est un de mes salons de thés préférés à Paris !

Cet endroit m’a offert de merveilleux souvenirs que j’ai pu partagé avec des amis, des clients et de nouvelles rencontres. On y rentrant on change de monde, de rythme et d’état.

Accueilli par de femmes japonaises sublimes dans leur tuniques traditionnelles, on adopte de suite le respect avec lequel elles nous font face. On s’assoit avec plaisir à une de ces tables pour commander une boisson et un encas. Pour ma part, j’adore le thé matcha au lait chaud, onctueux et doux, qui sait à chaque fois m’envelopper pour me sentir à l’aise. La musique est douce, et l’amour pour le savoir-faire y résident, ce qui en fait un endroit propice à la créativité. J’y ai passé des heures déjà pour écrire, travailler, discuter, et coacher, et à chaque fois on y sort avec un grand sourire aux lèvres.

Si vous avez l’impression que le rythme de la journée est extrêmement rapide, je vous invite à passer au Kosyuen pour lâcher prise. Prenez congé de courir d’un rendez-vous à un autre, et de subir la vitesse à laquelle le monde semble tourner. Arrêtez-vous un instant. Sortez de votre bulle de pensées « des choses qui restent à faire » et revenez à l’instant présent.

Soyez conscient du « Ici et maintenant », de votre corps dans l’espace, et de votre respiration. Observez ce qui se passe autour de vous, et arrêtez de subir la situation. Observez naturellement, respirez profondément et réjouissez-vous du plaisir de faire une pause. Sentez votre corps se calmer. Les pensées s’atténuent et les émotions compressantes se lâchent pour devenir légères et agréables. Votre corps lourd et dense, devient léger et fort. Vous vous sentez bien.

Offrez-vous des moments de pause plus souvent. La seule chose qu’il faut c’est d’être conscient. Faites une coupure, pensez à autre chose. Enveloppez-vous dans des souvenirs agréables, et gardez ce sentiment de bien-être intérieur actif. Ainsi, quand vous poserez le regard sur votre environnement à nouveau, vous remarquerez que votre perception a changé.

Le Kosyuen est un de mes salons de thés préférés à Paris !

Cet endroit m’a offert de merveilleux souvenirs que j’ai pu partagé avec des amis, des clients et de nouvelles rencontres. On y rentrant on change de monde, de rythme et d’état.

Accueilli par de femmes japonaises sublimes dans leur tuniques traditionnelles, on adopte de suite le respect avec lequel elles nous font face. On s’assoit avec plaisir à une de ces tables pour commander une boisson et un encas. Pour ma part, j’adore le thé matcha au lait chaud, onctueux et doux, qui sait à chaque fois m’envelopper pour me sentir à l’aise. La musique est douce, et l’amour pour le savoir-faire y résident, ce qui en fait un endroit propice à la créativité. J’y ai passé des heures déjà pour écrire, travailler, discuter, et coacher, et à chaque fois on y sort avec un grand sourire aux lèvres.

Si vous avez l’impression que le rythme de la journée est extrêmement rapide, je vous invite à passer au Kosyuen pour lâcher prise. Prenez congé de courir d’un rendez-vous à un autre, et de subir la vitesse à laquelle le monde semble tourner. Arrêtez-vous un instant. Sortez de votre bulle de pensées « des choses qui restent à faire » et revenez à l’instant présent.

Soyez conscient du « Ici et maintenant », de votre corps dans l’espace, et de votre respiration. Observez ce qui se passe autour de vous, et arrêtez de subir la situation. Observez naturellement, respirez profondément et réjouissez-vous du plaisir de faire une pause. Sentez votre corps se calmer. Les pensées s’atténuent et les émotions compressantes se lâchent pour devenir légères et agréables. Votre corps lourd et dense, devient léger et fort. Vous vous sentez bien.

Offrez-vous des moments de pause plus souvent. La seule chose qu’il faut c’est d’être conscient. Faites une coupure, pensez à autre chose. Enveloppez-vous dans des souvenirs agréables, et gardez ce sentiment de bien-être intérieur actif. Ainsi, quand vous poserez le regard sur votre environnement à nouveau, vous remarquerez que votre perception a changé.

Maneki Neko

Signe de porte bonheur au Japon

Le chat japonais maneki neko est une statue porte bonheur originaire du Japon. Il est dit qu’un chat levant la patte droite apportera la fortune et un chat levant la patte gauche invitera des personnes et la joie. Et bien évidemment, le plus haut que le chat lèvera sa patte, le plus grand sera le bonheur.

Cette coutume est issue de la très belle légende de l’Histoire Maneki-Neko que vous pouvez lire ci dessous :

Au 17ème siècle, à Tokyo, il existait un temple en très mauvais état où vivait un pauvre moine.
Cependant, malgré sa pauvreté, ce moine était très généreux. Il partageait chaque bouchée de son maigre repas avec un chat, qui était devenu son compagnon. Un jour, un riche seigneur, pris dans une tempête lors de son voyage, se réfugia sous un arbre à proximité du Temple du pauvre moine.

Alors qu’il attendait sous cet abri temporaire, le riche seigneur remarqua, sans trop y croire, un chat lui faisant signe de venir à l’intérieur du temple. Ce fut tellement surprenant que le riche seigneur quitta son abri, malgré la pluie et le vent, et s’approcha de ce chat à la gestuelle inhabituelle .

Soudain, l’arbre fut frappé par la foudre et le transperca en deux. Le riche seigneur compris alors que ce chat venait de lui sauver la vie. Le riche seigneur se lia d’ amitié avec le pauvre moine et son chat, et c’est ainsi que Moine et chat ne connurent plus jamais la faim. Lorsque le chat mourut, il fut inhumé au cimetière des chats de Goutokuji au Japon. C’est son histoire qui donna naissance au Maneki Neko.

Source : maneki-meko.fr

Savourez cet avant goût du matcha sur le site de Kosyuen

Le chat japonais maneki neko est une statue porte bonheur originaire du Japon. Il est dit qu’un chat levant la patte droite apportera la fortune et un chat levant la patte gauche invitera des personnes et la joie. Et bien évidemment, le plus haut que le chat lèvera sa patte, le plus grand sera le bonheur.

Cette coutume est issue de la très belle légende de l’Histoire Maneki-Neko que vous pouvez lire ci dessous :

Au 17ème siècle, à Tokyo, il existait un temple en très mauvais état où vivait un pauvre moine.
Cependant, malgré sa pauvreté, ce moine était très généreux. Il partageait chaque bouchée de son maigre repas avec un chat, qui était devenu son compagnon. Un jour, un riche seigneur, pris dans une tempête lors de son voyage, se réfugia sous un arbre à proximité du Temple du pauvre moine.

Alors qu’il attendait sous cet abri temporaire, le riche seigneur remarqua, sans trop y croire, un chat lui faisant signe de venir à l’intérieur du temple. Ce fut tellement surprenant que le riche seigneur quitta son abri, malgré la pluie et le vent, et s’approcha de ce chat à la gestuelle inhabituelle .

Soudain, l’arbre fut frappé par la foudre et le transperca en deux. Le riche seigneur compris alors que ce chat venait de lui sauver la vie. Le riche seigneur se lia d’ amitié avec le pauvre moine et son chat, et c’est ainsi que Moine et chat ne connurent plus jamais la faim. Lorsque le chat mourut, il fut inhumé au cimetière des chats de Goutokuji au Japon. C’est son histoire qui donna naissance au Maneki Neko.

Source : maneki-meko.fr

Savourez cet avant goût du matcha sur le site de Kosyuen